L’équipement

Le sac à dos

Sur le Chemin, le sac à dos est une extension du pèlerin et par conséquent, il doit être bien choisi et correctement rempli.

Choisir son sac à dos

Les conseils dans le domaine sont nombreux, nous en rappellerons ici les principaux. Mais avant tout, le sac à dos est un objet PERSONNEL, il doit VOUS convenir.

Désormais, les sacs à dos sont réglables en hauteur (dos et bretelles). En prendre un adapté à votre morphologie.

Le poids du sac à dos est un facteur essentiel du confort ; le mieux est de choisir un sac léger, même à vide. Quant à sa contenance, une fourchette entre 30 et 50l est adaptée.

Il est rappelé que, pour éviter les désagréments, le poids du sac à dos doit porter sur la ceinture ventrale, donc sur les hanches et non sur les bretelles et les épaules. Les sangles de réglages (au dessus des bretelles ) servent à modifier le centre de gravité de votre sac en fonction notamment du terrain. Dans certains magasins, il est parfois possible d’essayer un sac à dos avec une charge. Ne vous en privez pas.

Remplir son sac à dos

Là encore, le contenu du sac à dos est très personnel. Il dépend le plus souvent, et à notre insu, des craintes de chacun : j’ai peur d’avoir froid, je prends un pull supplémentaire, d’être malade, des médicaments… au cas où….
A l’inverse, les partisans de la MUL (Marche Ultra Légère) procèderont à une réduction drastique du poids : réduction du nombre des objets, découpe du manche de la brosse à dents ou de la longueur superflue des sangles du sac…

Ci-après un exemple de contenu. Il s’agit avant tout d’un pense-bête ! Certains éléments paraitront superflus ou inutiles à certains, et il ne serait pas étonnant que d’autres éléments paraissent manquer !
A noter : ce contenu ne prévoit pas le bivouac (tentes, matelas, réchaud… n’y sont pas)

Un exemple de contenu …

Papiers

  • CB, CI, Porte-monnaie de voyage
  • Argent liquide
  • Carte Vitale en France et Carte européenne de santé en Espagne
  • Carnet de notes, stylo
  • Guide
  • Credencial

Vêtements (sur soi et dans le sac)

  • Poncho (qui couvre aussi le sac) ou vêtement de pluie et protection de sac
  • Coupe-vent (si poncho)
  • 1 polaire (2 en hiver)
  • Gants (hiver)
  • 3 t-shirts techniques (qui sèchent vite)
  • 1 t-shirt manche longue (pour éviter les coups de soleil ou après les coups de soleil)
  • 1 pantalon (2 en hiver), 2 shorts (été)
  • 1 tenue pour le soir (ré-utilisation des t-shirts et pantalon possible)
  • 1 vêtement de nuit (ou pas !)
  • 3 slips, 2 soutien-gorges
  • 3 paires de chaussettes
  • Serviette de toilette (petite et micro fibre)
  • Chaussures de marche
  • Chaussures légères pour le soir ou pour ressortir sans les chaussures de marche (Sandales, tongs, baskets…)
  • Chapeau / casquette
  • Foulard (sert à tout y compris à protéger du soleil)

Appareils

  • Téléphone, chargeur
  • GPS (montre, téléphone…) et son chargeur si vous avez peur de vous perdre ou Boussole
  • Multiprise : c’est toujours utile car parfois les prises sont rares dans les dortoirs
  • Lampe frontale (pour les marches de nuit ou les dortoirs)

Trousse à pharmacie / couture

  • Médicaments personnels dont Anti histaminique
  • Pince à tique
  • Crème solaire / Post solaire
  • Double peau (type compeed)
  • Omnifix, gaze (pour pansement et prévention des ampoules)
  • Petits Ciseaux (pour couper l’OMNIFIX et pour tout)
  • Anti douleur (2 ou 3 comprimés suffisent à attendre la prochaine pharmacie)
  • désinfectant (chlorexidrine) en petit conditionnement (type flacon vaporisateur de parfum de sac à main)
  • Epingles de sûreté
  • Mini trousse de couture : fil, aiguilles, dé (dépanne des tas de problèmes de sacs ou autres)
  • Crème NOK (pour éviter les ampoules), baume du tigre (pour les contractures)

Trousse de toilette

  • Mouchoirs
  • Savon (toilette, lessive et pour certains shampoing)
  • Crème hydratante, shampoing
  • Brosse à dents, Dentifrice (Echantillons ou petit conditionnement)
  • Coupe ongles
  • Brosse/peigne

Pour manger (et boire)

  • Gourde, bouteille ou poche à eau
  • Sacs de congélation
  • 1 Boite plastique ou quart
  • couteau, couverts plastiques

Divers

  • Lunettes de soleil – Lunettes (2nde paire)
  • Sacs de congélation
  • Sac en soie
  • Sac de couchage (facultatif en France)
  • Cordelette légère (5 m pour la lessive)
  • 4 pinces à linge

Quelques astuces en vrac …

  • Des sacs de congélation zippés remplacent astucieusement les sacs et autres trousses comme la trousse de toilette
  • Utiliser un même savon pour l’hygiène, la lessive et le shampoing
  • Des sacs poubelles peuvent permettre de mettre le contenu de son sac à l’abri de la pluie
  • Le linge dans un sac tissu peut servir d’oreiller
  • . . .

Les chaussures

Il est important de choisir de bonnes chaussures sinon gare aux ampoules et/ou entorses.

Tige haute / moyenne / basse :
Les chaussures à tige haute les chaussures protègent davantage la cheville mais… sont plus lourdes.

Chaussures de randonnées / trail / running / sandales… :
Tout est possible et dépendra de votre chemin et de ce que peuvent supporter vos pieds.

  • Les chaussures de randonnées sont réputées solides,  avec des semelles crantées pour tous les terrains, des renforts au bout et sur les côtés pour protéger les orteils des chocs mais elles peuvent être lourdes.
  • Les chaussures de trail ou de running sont très confortables, mais pas renforcées et s’usent en général plus vite, notamment sur la parties bitumeuses : il faudra en changer, en cours de chemin, si vous le faites dans sa totalité.
  • Quant aux sandales, certains ne jurent que par ce type de chaussure pour un confort et une liberté totale du pied. Il en existe des versions de randonnée très techniques et résistantes.

L’étanchéité est un facteur important du confort. Complètement étanches, vos chaussures vous protègent des fortes pluies mais seront un frein à l’évacuation de l’éventuelle transpiration. Les chaussures en Gore-Tex protègent d’une humidité légère tout en laissant respirer le pied.

Bâton (s) / Pas bâton (s) ?

L’intérêt des bâtons de marche est de procurer des appuis supplémentaires et donc de diminuer la fatigue et de préserver les articulations. Ils améliorent la stabilité sur des terrains accidentés et peuvent ainsi prévenir des chutes.  Ils permettent au final de marcher plus vite pour un même effort.

Pour ceux qui ont peur des chiens errants, ils sont un moyen dissuasif efficace (on a dit « dissuasif » ! )

L’inconvénient des bâtons est qu’ils monopolisent les mains (à moins de n’en prendre qu’un) et qu’on les oublie facilement ici ou là.

Et pourquoi ne pas opter pour un bourdon ? traditionnel bâton du pèlerin, choisi avant le départ ou trouvé sur le chemin, très ouvragé ou simple branche…